Le change – la vidéo 

Je vous avais parlé dans un autre article de ce qu’il faut pour changer rapidement bébé. J’avais aussi touché un mot sur le fait que l’on ne soulève pas bébé par les genoux pour lui soulever les fesses.

C’est bien souvent plus claire en image ou vidéo. Grâce à Isabelle Sertelon formatrice au CNFPB (centre national de formation au portage des bébés), vous pourrez visualiser comment faire un « bon » change pour les articulations de votre bébé. De plus, elle montre aussi comment prendre bébé dans ces bras après le change. Cela peut paraître trivial mais cela s’apprend aussi :-).

La vidéo est peu longue par rapport à un vrai change, ne prenez pas peur ;-).

Lutter contre l’eczéma des enfants

L’eczéma des enfants, un calvaire pour les enfants et les parents.
Qu’est-ce que c’est et comment le soulager ?

L’eczéma ou dermatite atopique se manifeste par des plaques rouges sur la peau chez l’enfant ou l’adulte. Souvent héréditaire, il est causé par des allergènes qui traversent les barrières naturelles de la peau.
De manière tout à fait succincte on peut dire que l’eczéma atopique a surtout pour origine un déséquilibre des barrières de l’organisme. Le problème majeur n’est pas l’allergie mais plutôt le fait que la peau, les muqueuses, l’intestin se laissent traverser par des substances qui normalement ne devraient pas le faire.

Hygiène : adopter les bonnes pratiques pour éviter l’eczéma

Pour la toilette :

  • Eviter les bains prolongés et préférer la douche qui dessèche moins la peau.
  • Bien sécher de suite après car en s’évaporant l’eau du bain attire celle de la peau.
  • Préférer un savon surgras.
  • Après la douche faire une application d’huile de bain surgraissante.
  • Eviter les vêtements synthétiques et acryliques.
  • Préférer le coton avec des vêtements amples et légers.
  • Eviter les assouplissants et l’eau de javel.
  • Choisir plutôt le savon de Marseille paillette pour laver les sous-vêtements.

D’autres conseils en provenance du site  Lutter contre l’eczéma des enfants

Changez souvent la couche d’un enfant atteint d’eczéma, afin d’empêcher que sa peau ne reste humide trop longtemps.

Évitez les températures extrêmes et la chaleur humide. Ne couvrez pas votre enfant trop chaudement pour ne pas lui faire courir le risque de suer abondamment.

Beaucoup de parents utilisent le liniment au sortir du bain pour protéger soulager la peau atopique. Le liniment au Calendula donne de très bon résultat grâce à l’action cicatrisante du Calendula.

Comme souligner dans le premier extrait, l’eczéma est multi factoriels, il ne faut pas hésiter à en parler au pédiatre de votre enfant si vous voyez que cela le démange trop, envisager une approche nutritionnelle en éliminant certains allergènes et renforcer les barrières de l’intestin grâce aux probiotiques. Là encore adressez-vous à un/une spécialiste pour trouver le traitement adapté à votre enfant. Le facteur psychique est aussi à prendre en compte : le stress et la peur sont par exemple des facteurs déclenchant des crises d’eczéma. Certaines thérapies naturelles (kinésiologie par exemple) donnent des pistes pour explorer ce côté de la maladie.

 

 

Top 5 des cadeaux de naissances

Votre meilleure copine est sur le point d’accouchée et vous ne savez pas quoi lui offrir ? Bien souvent on se creuse un peu la tête pour trouver une idée. Surtout si ce n’est pas le premier né de la famille et donc que les parents ont déjà tout ce qu’il faut. Ou bien que l’on a pas (encore) d’enfant et que cela revient à nous demander de préparer une mission sur Mars.

Je vous livre ici 5 idées cadeaux que nous avons reçu à l’occasion des naissances de nos garçons ou que nous avons offerts.

  1. Le petit livre à offrir à pour une naissance
    515a0t2cEiL._SY344_BO1,204,203,200_

Rien que la suite du titre vous donnera le ton du livre : Parce que bébé se balance pas mal des bavoirs brodés alors autant faire sourire ses parents.
A offrir à des parents qui ont de l’humour :-). Fous rires garantis si vous l’offrez dès la naissance ou un petit peu avant pour que les parents puissent le glisser dans le sac qu’ils prendront à la maternité.

post-98559-1262787182_2

Le bingo dont voici une page est assez représentatif à mes yeux des visites et de l’esprit du livre : totalement décalé et bien marrant.

2. Un bon pour un massage / sortie spa etc.

IMG_0024

Pour la maman pour quand le bébé est un peu plus grand. N’oubliez pas de proposer de garder bébé ou bien de joindre un bon pour une baby sitter parce que sinon la maman risque de ne pas pouvoir utiliser son bon avant un moment ^^.

3. Des repas maisons congelés ou en bocal

IMG_0025
Si la maman n’est pas inscrite sur le super site supermamans.ch pour recevoir des repas de la part de mamans faisant partie du réseau supermamans (entraide entre femmes totalement bénévole), vous pouvez lui concocter un ou plusieurs bons petits plats à congeler pour les utiliser quand bon lui sembleras. Son congelo est plein ? Il y a aussi des repas qui peuvent être mis en bocaux. Ou encore lui offrir un bon pour une livraison d’un restaurant livrant à domicile si vous êtes fâché(e) avec vos casseroles.

4. Un flacon et un abonnement de liniment.IMG_0379Parce que comme dis dans le livre en numéro 1, bébé se fout pas mal des bavoirs brodés donc autant offrir à ses parents de quoi lui faire de « vrais » fesses de bébé : bien propre, lisses et bio :-). Un flacon et de quoi remplir ce dernier pendant 3, 6 ou 12 mois : 0 stress pour les parents. En vente ici pour les abonnements. Le flacon est à commander à part, mais joignable sans soucis avec la première recharge ou plus tard. 

5. Un coffret « mini-bouillotte + flacon de liniment »IMG_0380La mini-bouillotte de lulushamalow est idéal pour le petit ventre des bébés. Remplis avec juste ce qu’il faut de pépins de raisins, elle se réchauffe de différentes manières pour soulager les maux de ventres des nourrissons. La plupart des coussins que l’on peut chauffer que j’ai eu l’occasion de voir sont fait avec des noyaux de cerises. Du coup un certains poids qui les rend souvent trop lourd pour qu’on les posse sur le ventre du bébé sans soucis.
La mini bouillotte peut être aussi posée dans le maxi-cosy ou dans le landau pour réchauffer un peu avant de sortir dans le froid ou encore dans le berceau de bébé pour le poser endormis sans qu’il remarque le changement de température ;-). La mini-bouillotte peut s’acheter seule ici ou encore en coffret avec un flacon de liniment au macérât de calendula idéal pour les fesses des nourrissons. 

Et vous ? Quels sont les cadeaux que vous avez reçus et que vous avez apprécié(e) ? N’hésitez pas à commenter cet article pour partager avec les autres lecteurs-lectrices du blog.


Une lingette peut cacher pas mal de choses

On est tous tenté un jour ou l’autre en tant que parents d’utiliser une lingette humide soit pour les fesses soit pour le visage lorsqu’on est en déplacement. Mais attention elles ne sont pas toutes sans danger pour la peau de votre bébé !

Les lingettes classiques sont composées de 60 % de polyester (matière pétrochimique) et 40 % de cellulose
Les lingettes sont en général principalement à base d’eau et sans alcool et elles doivent se protéger des contaminations microbiennes par un conservateur. Et c’est là que ça pose problème car beaucoup de marques ont choisi des produits qui ne sont pas inoffensifs : le , les parabens comme antioxydants (Certains esters des parabènes interfèrent avec les récepteurs hormonaux (oestrogènes)), les phtalates, l’EDTA  ou encore Le BHA (terbutylhydroxyanisol) et le BHT (le terbutylhdroxytoluène) sont des antioxydants puissants.

L’organisation WECF, fondé en 1994 dans la dynamique du premier Sommet de la Terre de Rio, est un réseau de 150 organisations féminines et environnementales, qui agit pour construire avec les femmes un monde juste, sain et durable, a elle aussi, à travers un rapport sur les cosmétiques pour bébé publié en février 2016, mis en garde contre certaines produits contenu dans les lingettes.

  • un allergène par contact (la méthylisothiazolinone) dans 19 produits dont 7 lingettes
  • un conservateur soupçonné d’effets toxiques sur la reproduction (le phénoxyéthanol) dans 54 produits dont 26 lingettes
  • des parfums dans 226 produits, impliquant des risques potentiels d’allergies.

Curated from RapportCosmetiquesBebes2016

Les constatations sont donc les mêmes avec en plus le fait qu’elles peuvent contenir un allergène par contact (la méthylisothiazolinone),et des parfums qui peuvent provoquer une réaction allergique.
Ce n’est donc pas quelque chose que l’on souhaite dans un produit en contact avec la peau de notre nouveau né.

D’autant plus que depuis juin 2012  l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) avait recommandé de restreindre la  teneur en phénoxyéthanol à hauteur de 0.4 % pour les produits de puériculture et préconisé une absence totale de cette molécule dans les lingettes destinées au siège de bébé. Si pour l’agence française, le principe de précaution s’impose, aucune décision de la part de la Commission Européenne concernant l’interdiction de cette substance n’a aujourd’hui été prise.

 Curated from Lingettes dangereuses : les produits à éviter – Magicmaman.com

Le magazine Que Choisir avait testé 27 lingettes et 6 laits de toilettes pour bébé

Le bilan de Que Choisir

– 94 % des lingettes et laits de toilette testés pourraient être nocifs.

– Seuls deux produits ont réussi l’examen : les lingettes Naturel Caresse de Bébé Cadum, et le lait de toilette Natessance.

L’UFC-Que Choisir réclame un renforcement de la législation européenne et demande aux fabricants d’éliminer les composants incriminés, ce qui n’est pas une utopie puisque deux marques y sont parvenues.

En conclusion : tout cela nous incite dès à présent à être vigilant pour nos petits, mais pour les adultes aussi. L’utilisation des lingettes est certes pratique, mais n’est pas sans risques potentiels pour la santé.

 Cela fait tout de même beaucoup pour un petit bout de « tissus » imprégné.

Tant que ces produits ne seront pas purement et simplement interdit, c’est à nous en tant que parents de faire attention à ce que l’on achète et ne pas tomber dans le panneau du marketing des grandes marques.

Personnellement en déplacement, j’ai un flacon de liniment (de 100ml, si je veux me déplacer léger) et une petite pochette avec des cotons jetables. Pour le visage si je ne suis pas dans un endroit « civilisé », genre au milieu de la forêt, je prend un petit linge, format gant de toilette pour les français, que j’humidifie avant de partir et je le place dans un sac étanche, par exemple une petite trousse étanche pour ne pas créer de déchets inutiles à chaque sortie.

D’autres encore fabriquent leur propre lingette humide, vous trouverez une recette ici : http://www.lescoucheslavables.ch/page11_trucs.html

Bonne sortie à tous et toutes. 

 

Comment changer bébé ?

Bébé est là et ses couches remplies aussi ^^.

Comment le changer facilement ?
Tout d’abord avoir tout sous la main vous aidera à être calme et rapide.

  1. Le lieu
  2. La température de la pièce
  3. Les produits pour nettoyer et protéger
  4. Comment s’y prendre pratiquement ?
  5. La couche
  1. Le lieu : une table à langer c’est pratique mais pas forcément indispensable. Un matelas, un canapé peut faire l’affaire. Pensez juste à bien le couvrir avec un linge éponge pour éviter les incidents.
    Une table à langer aura l’avantage d’être à la bonne hauteur pour votre dos. Elle pourra être dans la chambre de bébé ou dans la salle de bain. Là encore pensez pratique pour vous. On peut même « bricoler » sa table à langer pour qu’elle soit fonctionnelle comme on le souhaite. Pour notre part nous avons fixer un plateau sur une commode assez massive. Ainsi nous avions tous les habits pour le change sous la main. Attention à la sécurité de votre installation. Il faudra que le plateau soit bien fixé et ne bascule pas avec le poids de bébé (pensez que l’on change bébé jusqu’à environ 15kg suivant sa courbe de poids).
  1. La température de la pièce
    Elle est importante aussi et ne doit pas être trop froide sinon c’est le pipi immédiat assuré. Et avec un bébé garçon, méfiez-vous ! Expérience faite avec mon premier :-).
  1. Les produits pour nettoyer et protéger.
    J’ai beaucoup nettoyé mon premier bébé avec de l’eau comme me le conseillait ma sage-femme. C’est très bien effectivement mais quand on est face au premier caca de bébé qui colle énormément cela ne suffit pas. Le liniment oléo-calcaire est super top pour ça : il nettoie très rapidement avec sa formule grasse et crémeuse. On l’applique sur une lingette lavable ou sur un coton jetable (bio de préférence comme les Bocottons) et cela va permettre de nettoyer et de protéger les fesses en un seul geste. Pas besoin de rincer ni de rajouter d’autres produits. Si vous souhaitez en savoir plus sur le liniment oléo-calcaire vous pouvez cliquer ici : Lini…quoi ? . Je vous explique quasi tout concernant ce produit indispensable avec bébé selon moi.
    Les lingettes lavables sont pleines de produits chimiques qui vont agresser la peau fragile de votre bébé ou bien la traverser. Pour les déplacement un petit flacon de 100ml de liniment avec des cotons dans une trousse ou petite boite plastique et hop on est parti.
  1. Comment faire pratiquement ?
    Lorsqu’on voit la première photo et qu’on vient d’accoucher de son premier bébé on peut se dire Ouhlà comment on va s’y prendre ? Une des règles les plus importante c’est de ne pas soulever bébé par les jambes comme on le voit très souvent. Il suffit de le basculer sur le côté comme sur la photo ci-dessous

  1. La couche
    Une fois les fesses nettoyées, on pourra mettre une nouvelle couche. Là il y a le choix entre les lavables et des jetables. Pour les jetables, je vous recommande des couches avec le moins de produits chimiques dedans et même faites de manière plus écologiques comme les couches Natybaby. Si vous souhaitez passer aux couches lavables, je vous recommande les sites de la Couchothèque et de Mère et Terre. Elles sont spécialistes de la question et pourront vous louer des couches ou vous vendre le modèle adapté à vos besoins.
    Pour la poubelle à couche en cas de jetable : pensez à la mettre dans un endroit aéré et donc pas dans la chambre de votre enfant. Personnellement nous avons apprécié la poubelle Korbell que nous n’utilisons que pour les couches remplies de caca. Celles d’urines sentant moins fort. Ce système a l’air de consommer moins de sac que Sangenic (plus connus). Une « bête » poubelle changée régulièrement fera aussi très bien l’affaire.

Je rajoute en vrac que :

  • des bodys avec pressions au cou sont pratique pour enlever le body facilement en cas de débordement sans passer par la tête. La version cache-coeur pour le premier mois est aussi un must.
  • Mettre une housse exprès sur le tapis à langer et par dessus un linge éponge : on peut enlever rapidement le linge éponge en cas d’accident et on a tout de même un tapis à langer accueillant.
  • Ne pas hésitez à prendre le tapis à langer devant sa baignoire ou douche lors du bain. Ainsi vous n’aurez pas à « courir » pour le changer si la table à langer est dans la chambre de bébé.

Et pour finir : Courage ;-). Vous en avez pris pour 2.5 ans en moyenne ^^.

P.S : je ne trouvais pas facilement le liniment en Suisse alors j’en ai fait :
18557002_1429771260399182_2728924803684506105_n
Retrouvez toute la gamme de liniment ici : http://www.liniment.ch/fr/5-liniment
Pss : je suis une maman de 3 enfants alors le temps est compté comme chez vous j’imagine, alors je propose un abonnement de liniment : 3, 6, 12 mois de recharges. Un soucis de moins ;-). Le liniment arrive dans votre boite aux lettres sans que vous ayez besoin de vous en inquiéter. Pour les abonnements c’est par ici : http://www.liniment.ch/fr/97-abonnements

 

Lini….quoi ??

A force de baigner dedans j’oublie que parfois mon interlocuteur ne sait pas ce que c’est le liniment oléo-calcaire. Alors reprenons depuis le début en m’appuyant sur les questions du blog Lunacatstudio qui m’a soumis des questions sur le sujet.

Déjà pourquoi liniment ? Liniment viendrait du latin Linimentum, de linire (oindre). Le liniment dans les pays anglo-saxon a conservé cet usage premier de baume pour oindre-fritionner la peau. Principalement à l’alcool pour les muscles endoloris. A ne pas confondre donc avec le liniment utilisé pour les bébés qui est un liniment oléo-calcaire. Oléo est pour la partie huile et calcaire pour l’eau de chaux ((hydroxyde de calcium).

Connu depuis longtemps dans le sud de la France, le liniment oléo-calcaire sert à nettoyer et protéger les fesses de bébé en un seul geste. Le pH encore basique du liniment Love me doux va contre-carrer l’acidité des urines de bébé et ainsi empêcher cette acidité de rester sur sa peau.

La recette traditionnelle est faite avec de l’huile d’olive mais on peut imaginer faire du liniment avec n’importe quelle huile ou mélange d’huiles. La consistance du liniment par contre sera différente selon l’huile utilisée. Les liniment Love me Doux sont déclinés en deux gammes : la traditionnelle à l’olive et celle au macérât de Calendula. Ce dernier est un liniment plus destiné aux nouveaux-nés et aux bébés en train de faire leurs dents car le calendula a des propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes.

Comment l’utiliser ? 
Il suffit de verser un peu de produit sur une lingette lavable ou un coton jetable et de nettoyer les fesses de bébé de bébé avec. Pas besoin de rincer ou de rajouter d’autres produits  : cela serait contre-productif car cela empêcherait le pH basique du liniment Love me Doux de contre-carrer l’acidité des urines en contact avec la peau du bébé.

Témoignages de parents utilisateurs 

Eva :  «  Excellent produit
Nous avons utilisé ce liniment pour nos 3 enfants et avons beaucoup apprécié. Aucun problème de peau irritée, facile d’utilisation, bref je recommande. Je l’ai même utilisé quelques fois comme démaquillant.
Maintenant que mes enfants sont plus grands, j’en offre régulièrement comme cadeau de naissance. »

Sandrine, maman et sage-femme : Juste parfait !
Voici selon moi le produit parfait pour prendre soin des fesses de bébé lorsqu’elles ont besoin d’un petit coup de pouce. Mais pas que, puisque les vertus du Calendula sont multiples ! De plus, ces mignons petits flacons sont superbes, et font de très jolis cadeaux de naissance :)

Pourquoi Love me doux ?
Parce que reconnaissez que pour un jeune parent liniment oléo-calcaire cela sonne un peu comme un nom de médicament ou bien encore comme un mot de passe d’initié. Je souhaitais un nom facile à retenir et qui représente bien mes produits. Nous cherchions avec mon mari quand un reportage à la télé est passé sur les 50ans de la chanson des Beatles : love me do. Et voilà le nom était trouvé : love me doux pour des produits doux avec la peau de nos enfants bien aimés. Si vous n’avez plus la chanson en tête un petit rappel : http://www.deezer.com/track/116348592

Envie de découvrir le produit en vrai ? 

Flacon olive

Gamme à l’huile d’olive, flacon de 500ml, 250ml, 100ml, recharge de 500ml ou 250ml : Liniment à l’huile d’olive

Flacon calendula

Gamme au macérât de Calendula, flacon de 500ml, 250ml, 100ml, recharge de 500ml ou 250ml : Liniment au macérât de Calendula

Envie de savoir qui je suis ? Cliquez ici.

 

Label : comment choisir un label pour s’assurer d’un bon produit

A l’heure actuelle, on voit fleurir des labels sur tout, mais lequel garanti un bon produit cosmétique sans produit à éviter (voir la liste dans le guide en téléchargement)

Issus du site : http://www.dieu-crea-la-femme.com/2014/06/03/labels-et-logos-bio-en-cosmetique-comprendre-et-choisir-les-certifications/

Ecocert, Cosmebio, Nature et progrès, BDIH … Comment différencier les cosmétiques certifiés ? Regardants sur la composition des produits pour votre santé, inquiets pour l’environnement et le commerce solidaire ou même sensibles à l’éthique de nos animaux ? Le tout ? C’est bon pour l’avenir !

Créé en 1991, Ecocert est un organisme de certification Français. Il a été le premier à développer un référentiel pour les « Cosmétiques écologiques et biologiques ».
Pour la label cosmétique bio, ecocert : 
 95% minimum d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle sur le total des ingrédients (y compris l’eau) • 95% minimum d’ingrédients certifiés bio sur le total des ingrédients végétaux • 10% minimum d’ingrédients certifiés bio sur le total des ingrédients

– Pas de parfum de synthèse ni colorants de synthèse, ni silicones,…etc – Quelques conservateurs de synthèse sont autorisés mais sont définis strictement – Pas de test des produits finis sur les animaux, pas de matières premières animales extraites d’animaux vivants ou morts

 

  •  BDIH: 

C’est une charte allemande qui possède une liste d’ingrédients autorisés. Elle contient 690 composants sur les 20 000 répertoriés.

– Cosmétiques formulés à partir de matières premières naturelles. Priorité aux végétaux bio.
– Bases lavantes et émulsifiants d’origine végétale, obtenues par des techniques “douces”
– Utilisation très restreinte de quelques conservateurs synthétiques.
– Sans ingrédients issus de la pétrochimie, ni ogm, ni colorants ou parfums de synthèse, ni irradiation …
– Produit non testé sur les animaux. Ne contient pas matières premières d’animaux mais peut contenir des sous produits animaux ( miel, cire, oeufs, lait … )
Exemples de de marques ayant des produits certifiés BDIH : Logona, Lavera,  Santé, Alverde, Alima pure, Dr Hauschka …

Le BDIH n’accepte pas non plus les huiles essentielles et les huiles végétales ne provenant pas de l’agriculture bio certifiés par le label AB. D’ordre général, il insiste davantage sur l’aspect naturel du produit que sur l’aspect bio.

Le label crée en 2011 prend en compte l’engagement global d’une marque, si celle-ci souhaite faire labéliser l’un de ses produits, c’est l’ensemble de sa gamme qui doit l’être également.

  • Natrue : 

Depuis 2008, Natrue est un nouveau label pour les produits cosmétiques naturels et bio. C’est un groupe international de fabriquants lancé par les pionniers de la cosmétique naturelle en Europe : Weleda, Dr Hauschka ou Logona. Précis et exigeant, Natrue a une vocation européenne qui vise à harmoniser le paysage de la cosmétique biologique et naturelle.

Des nouveaux labels sont apparus pour informés sur la politique de la marque cosmétique sur la condition animale.
Vegan sont des produits sans ingrédients d’origine animale. Ainsi un cosmétique contenant du miel et/ou de la cire d’abeille par exemple ne peuvent pas être appelé Vegan. Mais cela n’indique pas s’il a été ou pas testé sur des animaux. Cela relève d’autres labels présentés dans le tableau ci-dessous.

 

 

Cachez ce paraben que je ne saurais voir ….

Ce n’est pas pour rien que j’ai choisie mon titre en référence à la pièce de Molière, car pour moi, la chasse aux parabens et les affichages 0 parabens sur beaucoup de cosmétiques sont clairement de la tartufferie.
Vos souvenirs de littératures sont loin, tout autant que ceux de chimie ? Petit rappel une tartufferie c’est de l’hypocrisie.
L’hypocrisie est, chez une nation, le dernier degré du vice. C’est donc faire acte de citoyen que de s’opposer à cette tartuferie sous laquelle on couvre ses débordements (BalzacŒuvres div., t. 1, 1830, p. 350)

J’arrête là mes références littéraires pour vous démontrer en quoi cette chasse aux parabènes est une hypocrisie de la part certaines marques de cosmétiques.
Dans l’article, on emploiera le terme parabène ou paraben, c’est bonnet blanc et blanc bonnet.

Définition :
Les parabènes sont les agents de conservation les plus utilisés dans les produits de beauté. On estime que 75 à 90 % des produits de beauté contiennent des parabènes (généralement à des niveaux très bas).(1)

Parabènes

Les parabènes pénètrent facilement dans la peau(2) et sont suspectés d’interférer avec les fonctions hormonales (perturbation endocrinienne).(3) Des preuves en nombre limité suggèrent que les parabènes peuvent imiter l’œstrogène, la principale hormone sexuelle féminine. Dans une étude, des parabènes ont été détectés dans des tissus de cancer du sein,(4) ce qui soulève des questions sur une possible association entre les parabènes présents dans les produits de beauté et le cancer. Les parabènes pourraient également interférer avec les fonctions reproductrices mâles.(5) De plus, des études indiquent que le méthylparabène appliqué sur la peau réagit avec les UVB, provoquant le vieillissement accéléré de la peau et endommageant l’ADN.(6)

lorsqu’ils sont appliqués sur la peau et absorbés par l’organisme, les parabènes présents dans les cosmétiques échappent au processus métabolique et pénètrent dans le sang et les organes. Il a été estimé que les femmes sont exposées à 50 mg de parabène issus de produits de beauté par jour.(8).
Aux États-Unis, aux cours d’études menées par les centres de lutte et de prévention des maladies (Centers for Disease Control and Prevention) quatre différents parabènes ont été détectés dans des échantillons d’urine humaine.(9)

(2) U.S. Food and Drug Administration, «Parabens», Cosmetics > Product and Ingredient Safety, 31 octobre 2007, http://www.fda.gov/Cosmetics/ProductandIngredientSafety/Selected-CosmeticIngredients/ucm128042.htm.

Quand on lit tout ça on se dis « Oh comme ils ont bien fait d’enlever les Parabènes de leurs cosmétiques ! », non ? Mais ce n’est pas si simple que cela.

 En réalité, tous les membres de cette famille ne sont pas à mettre dans le même panier : ceux à courte chaîne, ethylparaben et methylparaben (et les composés qui contiennent ce nom, comme sodium ethylparaben) ont été blanchis par les experts français et européens. À l’inverse, les plus dangereux (isobutyl, isopropyl, benzyl, pentyl, phenylparaben) sont interdits depuis 2014. Mais le   et le propylparaben restent autorisés (ainsi que les ingrédients dont le nom composé accole un de ces mots à « sodium » ou « potassium ») alors qu’ils sont considérés comme perturbateurs endocriniens. Un moyen mnémotechnique pour s’en souvenir ? Ceux qui commencent par P ou B ne sont « Pas Bons » ! Pourtant, on en trouve encore, y compris dans des références destinées aux tout-petits, comme certaines lingettes, aux enfants (quelques dentifrices), ou encore à la sphère génitale. Concernant les moins de 3 ans, propyl et butylparaben sont interdits dans les produit non rincés destinés à être utilisés dans la zone du siège (nettoyants, lingettes, crèmes) mais on en trouve dans des lingettes supposées être utilisées sur le visage ou les mains.

Bon à savoir : certains produits ont le statut de médicament, même s’ils se rapprochent des cosmétiques. C’est le cas de certains dentifrices ou crèmes. Le propylparaben est alors appelé parahydroxybenzoate (ou p-hydroxybenzoate) de propyle, pour le sodium propylparaben, on ajoute « sodique ».

Certains fabriquants pour vendre « plus blanc que blanc » ont supprimé les parabens de leur formulation pour les remplacer par le methylisothiazolinone ou d’autres conservateurs pas très net.

MIT et MCIT

Allergène de l’année ! C’est la peu enviable distinction reçue en 2013 par la methylisothiazolinone (MIT). Une société savante de dermatologues américains (American contact dermatitis society) désigne ainsi chaque année l’ingrédient qui a fait le plus de dégâts chez les patients.

Methylisothiazolinone (MIT) et methylchloroisothiazolinone (MCIT) restaient jusqu’à une date récente relativement discrètes, mais la mise en cause des parabens a incité trop d’industriels à les remettre au goût du jour, au grand dam des allergologues et dermatologues. Les autorités de santé se sont penchées sur la question et ont interdit le mélange MCIT-MIT dans les produits sans rinçage à compter d’avril 2016. Puis la MIT seule a, à son tour, été proscrite dans ces mêmes produits : à partir du 12 février 2017, aucun cosmétique sans rinçage en contenant ne doit subsister en rayon. Rincées ou non, fuyez les références qui en contiennent, même si elles affichent des mentions trompeuses telles que « peau sensible », « hypoallergénique » ou « testé dermatologiquement ».

En résumé pour être sûr de ne pas vous faire avoir, privilégiez les produits cosmétiques avec label (un article à venir sur les différents label de confiance). Les fabricants bio « historiques » ont cherché pendant des années comment modifier leur recette pour être compatible avec les conservateurs accepté par les labels. Chose que n’ont pas fait les grandes marques qui nous disent que nous le valons bien… : elles ont remplacé dans certains produits les parabens par des produits qui ne valent pas bien ou sont même pire pour surfer sur la vague de peur des parabens.

Ingrédients à bannir de ses cosmétiques N°3 : BHA et BHT

Le BHA (Butylhydroxyanisole) et le BHT (Butylhydroxytoluène), qui sont utilisé comme antioxydants font partie des substances les plus dangereuses.

Le BHA  et le BHT  sont des antioxydants synthétiques qui sont utilisés comme conservateurs dans les rouges à lèvres et les lotions ou produits hydratants, ainsi que dans de nombreux autres cosmétiques. Ils sont également utilisés comme conservateurs alimentaires.
Le BHA et le BHT peuvent produire des réactions allergiques de la peau (1).
Curated from BHA et BHT | Substances toxiques | Santé | Enjeux et recherche | Substances toxiques | Champs d’intervention

  1. le BHA (Butylated Hydroxyanisole ou encore hydroxyanisole butylé)

BHA

Heureusement le BHA se fait rare dans les produits cosmétiques. Non seulement il est classé « cancérogène possible  » par le Centre international de recherche contre le cancer (Circ), mais il fait partie des substances proposées par la France à la Commission européenne pour une évaluation précise d’urgence de ses propriétés toxiques. Il serait en effet à la fois toxique pour la reproduction et perturbateur endocrinien.
Curated from Produits cosmétiques – Les fiches des molécules toxiques à éviter – Décryptage – UFC-Que Choisir

2. le BHT (Butylhydroxytoluène ou encore hydroxytoluène butylé)

BHT

Cet agent antioxydant permet d’éviter l’oxydation des formules, notamment de la phase grasse des émulsions, susceptible de rancir. Il est assez fréquemment utilisé, en particulier pour remplacer le BHA, décrié du fait de ses multiples potentialités toxiques (voir BHA ci-dessus). Le BHT semble être un perturbateur endocrinien. L’Anses a donc saisi les autorités européennes pour que soient réévalués ses effets sur le système hormonal, la reproduction, ainsi que son éventuelle action cancérogène.

«Ils peuvent être remplacé sans problème par l’antioxydant naturel Tocophérol (vitamine E), il n’y aucune raison de continuer de les utiliser»  p326 de « La vérité sur la cosmétiques » de Rita Stiens